Courant prévu sur la 6966

Résumé du chapitre 5 page 5 bis

Courant prévu, ou calcul de la route surface pour aller à un point voulu (port ou mouillage...) . L’existence des deux vitesses Vs et Vf.
Ce chapitre et le précédent abordent des problèmes fréquents et concrets de navigation qui résument les autres chapitres.
Si vous avez compris ces deux problèmes, la navigation n'aura plus de secret pour vous.

Plan

Exploitation des courants
Courant prévu. Calcul de la route surface et de la vitesse fond.
Principe.
Application.
Construction.
faire valoir sa route
Les deux vitesses Vs et Vf.

Exploitation des courants

Ils sont exploités de deux façons, soit ils sont subis soit ils sont prévus

Courant prévu. Calcul de la route surface et de la vitesse fond.

Le courant est prévu Il est logique de porter le courant au départ avec un tracé sur une heure.

Principe

Dans ce cas, le cap n'est pas imposé et en partant d’un point A, nous voulons aller directement au point B connu, nous voulons connaître la route surface en fonction du courant et calculer le cap compas à indiquer au barreur. (faire valoir sa route)
Lorsque nous prévoyons un courant, il faut le porter à partir du point de départ.

Problème de base : calcul du cap compas pour aller d'un port à un autre.

La météo a prévu encore un vent de NE 3 à 4 beaufort et du soleil : temps idéal pour vous emmener découvrir les îles Chausey. Nous sortons du port du Hérel le 5 juin 2001 à 8 h 15.
Comme point de départ, nous avons choisi la tourelle du Loup et la bouée des Epiettes sous Chausey comme point d'arrivée pour calculer la route. Détermination du cap compas et de l'heure d'arrivée.

Application








Nous sommes vers 8 h 30 en travers de la tourelle du loup et nous devons donner le cap compas au barreur.






Nous avons déjà calculé la route fond et la distance entre le Loup et la bouée des Epiettes dans le chapitre :La règle Cras et le compas à pointes sèches.

Pour la Route fond, vous vous reportez à la page suivante : Utilisation de la règle Cras

Pour la distance, vous vous reportez à la page suivante : Mesurer la distance entre deux points de route.

Rf = 287° et distance entre A et B =8, 47 milles.
Remarque: Le vent souffle du NE 45° ou 405°(360°+45°) et notre cap sera à peu près 290°. Différence entre 405° et 290° = 115°. L'allure du voilier sera bon plein. donc cap direct possible.
Le speedomètre nous indique une vitesse de 5 noeuds.

Nous savons qu'il existe des courants qui vont modifier notre route. Nous pouvons les connaître en utilisant les tableaux de courant sur la carte 7156.
Sur l'image 5, nous pouvons voir le point F à l'ouest du Roc et le point D au Sud de Chausey, le point est caché par la ligne rouge.
Nous allons mettre environ 2 heures pour arriver.
Il est 8h30 et la PM de Saint malo a lieu à 7h29 (TU+2) hauteur 11, 45m. image 1.
Le coefficient est 85 image 2. Nous sommes en Vives eaux.

Pour la première heure nous allons utiliser les courants en F à PM+1.

Direction
force(coef 95-45)
005°
1,0 0,5

A cause du coefficient 85, nous arrondissons le courant à 005° 0, 9N



Pour la deuxième heure nous allons utiliser les courants en D à PM+2.

Direction
force(coef 95-45)
216°
0,8 ,04

A cause du coefficient 85, nous arrondissons le courant à 216 ° 0, 7N.

Pour faciliter les calculs, nous choisissons une heure comme base de temps et nous faisons une moyenne des deux heures du courant et nous prenons comme courant 350° 0, 7n. et. Nous avons simplifié volontairement.
Souvent lors du permis hauturier, les valeurs sont données directement.
Image 5
Le point A est notre point de départ et notre route fond est la droite rouge vers Chausey.

Construction

Le voilier, ayant une vitesse surface de 5 noeuds, veut aller de A vers B (Rf=287°). Sachant que le courant prévu est de 0, 7 noeuds au 350°. Quelle est la Route surface à adopter ? A quelle heure arrivera-t-il à Chausey ?
Ces calculs sont essentiels à un bon navigateur qui doit savoir les faire.
Attention, à l'opposé du problème précédent(courant subi), nous portons le courant à partir du point de départ A. Notre construction va nous permettre de calculer la route surface pour suivre la Rf (ligne rouge) en annulant l'action du courant.

Tracer la direction du courant 350 °


Porter à partir de A avec la règle la direction du courant 350°.
Nous posons la régle Cras en faisant tangenter le bord supérieur sur le point A.







Nous la faisons glisser et pivoter pour que le parallèle (ligne horizontale noire ) se superpose sur le centre inférieur et sur le chiffre 350 de la graduation intérieure. Voir l'image 7.
Sur le bord supérieur, nous traçons la direction du courant 350° qui passe par A le long du bord supérieur (droite noire)





Porter la force du courant


Sur l'échelle des latitudes, nous écartons les deux branches d'un compas à pointes sèches pour mesurer 0, 7 minute ou 0, 7 mille.
Nous déplaçons ce compas en mettant une pointe sur A et l'autre sur la ligne noire. Cette extrémité nous donne le point B. image 8
AB représente le courant qui va déplacer le voilier.





Porter la vitesse surface à partir de B
Sur l'échelle des latitudes, nous écartons les deux branches d'un compas à pointes sèches pour mesurer 5 minutes ou 5 milles qui représentent la vitesse surface.
Nous posons ce compas en mettant une pointe sur B et nous déplaçons l'autre extrémité en arc de cercle pour déterminer un point sur la ligne rouge. Nous obtenons le point C.




Calcul de la route surface. (direction BC)
Nous posons la régle Cras en faisant tangenter le bord inférieur avec les deux points B et C. Nous traçons la droite BC (ligne noire)






Nous la faisons glisser et pivoter pour que le méridien (ligne verticale rouge) se superpose sur le centre inférieur et le bord inférieur avec B et C.
Sur la graduation extérieure, nous lisons le chiffre 280. Voir l'image 11.
La route surface est égale à 280 °






Calcul de la vitesse fond. (segment AC)


Sur la Rf (ligne rouge), , nous écartons les deux branches d'un compas à pointes sèches entre les points A et C.
Nous déplaçons ce compas en le mettant sur l'échelle des latitudes, la pointe supérieure sur 55'.




L'autre extrémité nous donne une distance 5°, 2. La vitesse fond est égale à 5, 2 N.






Étude des différentes routes


Étudions l'image sur laquelle nous avons fait une construction.
A partir de la Rf connue et de A, nous avons le courant AB. La vitesse surface nous a donné un point C très important.
La direction BC est la Rs.
La distance BC est la Vs connue.
a Rf qui nous permet de calculer l'arrivée à Chausey.
Départ 8h30. Vf= 5, 2n. Distance=8, 47M. Temps mis 8, 47/5, 2= 98mn ou 1h38.
Arrivée 10H08.


Sur l'image 15, nous avons déplacé la Rs pour mettre son origine en A. Nous représentons la réalité. Le cap est plus à gauche pour lutter contre l'action du courant.
Rs= 280°.

Maintenant, nous calculons le cap compas à donner au barreur à partir du Rs. Faire valoir sa route. Expression difficile pour un débutant.

Faire valoir sa route.

(autre explication)




Rs= 280°.

Cv= Rs -der.
Nous sommes à 90° du vent, travers. Pas de dérive.
Cv=Rs=280°.
Cc=Cv -w ou Cc=Cv -D -d.
D est calculée à partir de l'image 17.
En 1995, D=4°10'W donc - 4°10° en 6 ans (2001-1995) elle diminue 7'par an (7*6=42).
D = -3°70'+ 42'= -3°28'ou -3°30'
d est calculée à partir de l'image 18.
Pour Cv= 280°, d est égal à 5 °w ou -5°.
Cc = 280 ° - (-3°30) -(-5°) = 280 ° +3°30 +5°= 288°30'.
Cc= 290°.
Le navigateur demande au barreur de suivre le cap compas de 290 °

Les deux vitesses Vs et Vf

Autrefois, la vitesse fond était calculée sur la carte par construction, maintenant depuis l’utilisation du GPS qui l'affiche .
cette dernière est parfaitement connue;
et il faut bien différencier les deux vitesses: la Vs et la Vf.
La vitesse indiquée par le speedomètre ou le loch est la vitesse de déplacement à la surface de la mer. C'est la vitesse de surface (Vs). La vitesse de surface se mesure sur la route surface.
La vitesse réelle ou vitesse fond (Vf) est indiquée par le répétiteur du GPS à partir de laquelle il est possible de calculer la durée du parcours. C'est la vitesse de déplacement effectif par rapport au fond de la mer. Elle est résultante de la vitesse du navire et de la vitesse du courant. La vitesse fond se mesure sur la route fond.

Dans le cockpit, si vous avez un répétiteur de GPS, nous avons sous les yeux :
Au speedomètre la vitesse surface (Vs).
Au compas de route le cap compas (Cc).
Au GPS, la route fond (Rf) et la vitesse fond (Vf).
Avec tous ces éléments, la navigation est un jeu d’enfants et vous pouvez admirer la beauté de la mer et des îles.

Page mise à jour le 15 mars 2016


Site réalisé par François & Philippe Yvon © copyright 1999 - 2017 Contact
Total visiteurs : 1648633. Aujourd'hui : 201 visiteurs, connectés : 4