Permis hauturier et cours marins Tracer sa route

Tracer sa route sur la 6966

Résumé. chapitre 2 page 5 bis .

Travail sur la carte marine. Tenir l'estime. Le tracé de la route suivie ou tracer sa route sur la carte à partir du cap compas.

Plan

Tracer sa route sur la carte à partir du cap compas.

Introduction

Nous sommes devant Granville au point A que nous avons tracé à la page précédente.
Nous avons décidé de naviguer vers Jersey et la direction du vent vous permet de faire du près, Cv = 340° avec une vitesse de 5 nœuds. Le départ (point A) est situé à 1 mille dans le sud ouest du phare de Granville. Nous traçons notre route.

Tracer sa route sur la carte à partir du cap compas


Le barreur a pris un cap compas vers Jersey. Le voilier est au près et le Rv est égal à 340°.
Posez la règle Cras sur la carte avec sa flèche vers le NO.
Positionnez la pour qu'un bord (supérieur de préférence) soit sur le point A.
Tracez un parallèle qui passe par le milieu de la règle.




Glissez la règle de telle façon que la ligne rouge soit sur le 340 de la graduation intérieure et sur le centre ( rappelez vous : lecture horizontale). La règle doit toucher la point A.






Laissez tout en place et tracez la route du voilier (ligne noire).
une remarque. Excusez moi, le scan de ma règle cras a été fait à l'envers. Le titre de la flèche est toujours inversé. Ce défaut ne gêne pas son utilisation.




Le voilier a une vitesse de 5 noeuds, il va parcourir 5 milles en une heure.
Mesurez 5 milles sur l'échelles de latitudes en prenant 5 minutes de latitude (5')
Positionnez votre compas à pointe sèche pour 5 milles..
Une pointe sur la ligne 55'et l'autre 50', plus bas. Vous écartez les deux branches pour cela.
Nous avons triché un peu pour nous faciliter la vie. L'image initiale du compas est celle d'un écartement de 5 milles. Après, nous réduisons sa taille pour obtenir l'impression d'une autre distance.



Une fois, le compas bloqué, reportez le compas sur la route avec une pointe sur le point A.







Tracez la distance parcourue avec la flèche.







Après une heure de route, nous sommes au point B. (en bleu). C'est la théorie.
En réalité, notre route a été différente. Les raisons sont diverses:
Un barreur débutant ou myope.
Un courant qui nous a dévié.
une dérive due au vent( nous sommes au près)
Peu importe la raison.
Vérifiez notre position. C'est cela, tenir l'estime.

Tenir l'estime

Tenir l'estime, c'est savoir la position du voilier sur la carte, par rapport aux dangers.
Autrefois l'estime était rudimentaire et peu fiable car les navigateurs ne pouvaient qu'évaluer les données du voilier : loch, compas de route et de relèvement et le reste au pif.

L’estime peut être divisée en 3 phases
Entretenir l’estime (Dead reckoning)
Sur le livre, le navigateur note,
Le cap suivi (cap compas)
La distance parcourue (loch)
L’axe du sillage par rapport à celui du voilier si dérive due au vent ???
La dérive due au courant (documents)
Porter l’estime
Noter sur la carte la position du bateau toutes les heures en calculant la route fond à partir des ’éléments,   plus haut.
Recaler l’estime.
Détermination de sa position à partir de 3 relèvements sur 3 amers avec le compas
Détermination de sa position avec le système gonio.
Détermination de sa position à l’aide d’un sextant.

Maintenant avec le GPS l'estime c'est facile. Le GPS affiche notre position en temps réel avec une précision démentielle. A tout moment, nous pouvons positionner facilement le bateau dans notre zone de navigation. En cas de mauvaise visibilité.

Page mise à jour le 16 mars 2016.


Site réalisé par François & Philippe Yvon © copyright 1999 - 2018 Contact
Total visiteurs : 1913906. Aujourd'hui : 50 visiteurs, connectés : 2