Roches et épaves sur les cartes

Résumé. chapitre 1 page 6.

Sur la partie maritime des cartes, des symboles et abréviations codifient le danger des roches et épaves selon leurs profondeurs et natures.

Plan

L'étude des roches et des épaves est un vaste sujet.
Étude des différentes représentations des rochers. Différencier les roches pour éviter les dangers.
Connaître les dangers des épaves pour les éviter.



Symboles et abréviations des cartes marines

Nous sommes aidés en navigation par le hydrographie, sujet vaste et diversifié. La maîtrise de l'hydrographie est un gage d'une bonne sécurité.

Quelques abréviations et symboles sur les profondeurs.


Chiffres en italiques, sondes en position réelle, au centre de gravité des chiffres. Premier chiffre= 12m le second = 9, 7 m. (les décimales sont plus petites en format "indice "

Chiffres entre parenthèses, sondes hors position. sonde le long d'un quai, roche isolée (12) et sonde océanique.

Profondeur minimale dans un passage resserré.

Pas trouvé le fond à la profondeur indiquée

Chiffres en caractères droits, les sondes moins fiables.


Sondes déc ouvrantes ( au-dessus du zéro des cartes) Chiffres des mètres soulignés. + 5, 40m au dessus du zéro





Existence douteuse

Sonde douteuse

Signalé, mais non confirmé


Signalé avec l'année, mais non confirmé


Profondeur signalée, mais non confirmée ( carte à petite échelle)



Lignes de niveau ou lignes de sonde page II



couleur vert = estran
2 souligné +2m
Zéro laisse de basse mer.
Les différents bleus.
puis les lignes de sonde supérieures à 10m.


















Étude des différentes représentations des rochers Page IK

Nous sommes arrivés à l'essentiel de l'étude d'une carte. Comment différencier les différents types de roches et savoir apprécier leur danger.
Les images suivantes représentent la mer
1. vue de dessus correspondant aux cartes.
2. coupe qui permet de découvrir les profondeurs.


Image 6 :
Rocher ou îlot qui ne couvrent jamais, leur cote est rapportée au niveau de référence des altitudes(niveau moyen des marées).
Ces roches sont de couleur bistre et sont entourées souvent par une zone verte (estran).
Elles sont toujours visibles et donc peu dangereuses.


Image 7 : sondes ou chiffre soulignés
Roche qui couvre et découvre de couleur verte, couleur de l'estran, leur cote est rapportée au niveau de référence des sondes (zéro des cartes). Elles sont très dangereuses, parfois couvertes ou sous peu d'eau. Elles ont une cote d’estran, c'est-à-dire une sonde soulignée pour marquer qu’elles découvrent. Dans le cas d'un chiffre souligné, pour avoir la profondeur de l’eau, il faut retirer la valeur de la sonde à la hauteur de la marée.
Si le caillou est petit, il est représenté par une étoile.
Notion importante
.
L'étoile représente une roche dangereuse qui couvre et découvre de profondeur connue. Le centre de l'étoile est la position réelle du rocher.

L'étoile entourée de pointillés dans une zone bleue représente une roche qui couvre et découvre entourée de sondes inférieures à 5m.
Souvent les hauteurs sont indiquées à côté entre parenthèses. Si la hauteur de la marée est égale par exemple à 6m, nous aurons pour 3, 7 une profondeur de (6-3, 7) 2, 30m, pour 1, 6 une profondeur de (6-1, 6) 4, 40m.


Image 8 :
Roche à fleur d'eau, au niveau zéro. Rocher très dangereux qui peut découvrir par grandes marées ou être couvert de peu d'eau.
Notion importante.
La croix avec quatre points dans chaque quadrant représente une roche à fleur d'eau, au niveau zéro, de profondeur inconnue. Si elle est située dans des fonds supérieurs à 5 m, elle est entourée de bleu et de pointillés.


Image 9:
Roche dangereuse, toujours submergée, de profondeur inconnue
Notion importante
.
La croix représente une roche dangereuse toujours submergée de profondeur inconnue. Rocher très dangereux dont nous ne connaissons pas la profondeur située, entre 0 et 5m.
Si elle est située en dehors de la zone de profondeur correspondante, elle est entourée de pointillés et d'une zone bleue.


Image 10:
Roche dangereuse, toujours submergée, de profondeur connue. La profondeur étant connue, il est facile d'évaluer la hauteur de l'eau.

La nature du fond page IJ

Sur la carte, les lettres majuscules correspondent à la nature du fond :


S
Sable
R
Roche
M
Vase
Wd
Herbes et algues
Sh
Coquilles
St
Pierres
G
Gravier
P
Cailloux
et les lettres minuscules à la qualité du fond:


so
mou
h
dur

Les épaves page IK

La représentation des épaves ressemble à celle des roches qui a été vue dans le détail précédemment.

Définition du brassiage

cote du point le plus haut par rapport au zéro hydrographique pour une épave.

quelques exemples:


Épave, coque découverte, sur les cartes à grande échelle. Épave couleur bistre comme la terre et la cote est rapportée au niveau des altitudes. logique!!!! Danger important.

Épave couvrant et découvrant sur les cartes à grande échelle. Épave couleur verte comme l'estran. La cote est rapportée au niveau du zéro hydrographique. Elle est soulignée dont au dessus du zéro. Danger important.

Épave submergée de profondeur connue sur les cartes à grande échelle. Épave recouverte de 5, 20 m d'eau plus la hauteur de la marée.




Épave submergée de profondeur inconnue sur les cartes à grande échelle. Épave recouverte entre 0 et 5m d'eau plus la hauteur de la marée.
Épave dont une partie de la coque ou des superstructures sont visibles à basse mer.
Épave dont le brassiage a été déterminée seulement par sondage.
Épave dont le brassiage connu a été contrôlé à la drague hydrographique ou par plongeur.
Épave supposée couverte de moins de 20 mètres d'eau et dont le brassiage est inconnu.
Épave supposée couverte de plus de 20 mètres d'eau et dont le brassiage est inconnu.
Épave dont le brassiage exact est inconnu, mais dont le brassiage estimé est supérieur à la profondeur indiquée.




Page mise à jour le 15 mars 2016
Site réalisé par François & Philippe Yvon © copyright 1999 - 2017 Contact
Total visiteurs : 1545593. Aujourd'hui : 15 visiteurs, connectés : 1