Synthèse entre cap et route

Résumé du chapitre 5 page 6

Synthèse sur les notions  « route » et « cap ». Comment retenir tous ces termes.
L’estime peut être divisée en 3 phases. l’entretien de l’estime (Dead reckoning).

Plan

Définition du mot « route ».
Définition du mot « cap »
La route fond
La route surface
Le cap vrai
Le cap compas et cap magnétique
Notion « faire valoir sa route »
Entretenir l’estime (Dead reckoning)
"Vent, courant, caps, vitesses et routes" d'Olivier Parodi

Définition du mot « route ».

Une route représente le déplacement d’un mobile donc du bateau. Elle est tracée sur la carte pour relier un point à un autre. Il est important de noter que le terme  route est associé à la carte. La route fond est la trace dessinée par le GPS sur une carte marine numérique. Route -> carte

Définition du mot « cap »

Le cap est l'orientation du mobile (voilier) par rapport à un  nord ou angle entre la ligne de foi et un nord. C’est la direction vers laquelle il semble se diriger. Cap -> Nord.

La route fond (abréviation Rf)

La route fond est le coup de crayon sur la carte entre deux points (le départ et la destination, Elle représente la route géographique et la trace sur la carte numérique.
Cette route géographique est calculée en traçant, sur la carte papier, avec la règle Cras, le segment entre le point de départ et de destination. Elle représente la route fond idéale et théorique. Sur un GPS et avec un logiciel, en mode « true » ou « vrai », elle est affichée par la fonction « Relèvement au waypoint actif » qui calcule la route fond et la distance entre deux points.

La route surface (abréviation Rs)

Nous parlons toujours de route, c'est-à-dire d’un déplacement tracé sur une carte. Explications sur la page. Lien
Les différents calculs entre route fond et surface sont faits avec une construction géométrique de 3 vecteurs sur la carte.

Calcul de la Rf à partir de la Rv. Courant subi.

Il faut porter le courant au bout de la route surface.
Explications sur le cours page courant subi et image 15. Lien

Calcul de la Rv à partir de la route Rf. Courant prévu.

Le courant est tracé à l’origine du vecteur
Explications sur le cours page courant prévu et images 14 15. Lien

Le cap vrai (abréviation Cv)

Maintenant nous parlons de cap, c'est-à-dire d’un angle entre le nord vrai et la ligne de foi du bateau. La différence entre le Rs et Cv est due à l’action du vent, la dérive provoquée par lui. Le calcul est angulaire. Rs = Cv + der. Explications sur la page. Lien

Le cap compas (abréviation Cc) et cap magnétique (abréviation Cm)

Nous parlons de caps, c'est-à-dire d’un angle entre les nords et la ligne de foi du bateau. La différence entre le  Cv  et le Cc est due à la déclinaison (terre) (D) et de la déviation (navire) (d) et les calculs sont angulaires.
D = la déclinaison Cv = Cm + D.
d = la déviation Cm = Cv + d.
W = la variation. W = D + d Cv = Cc + W. Explications sur la page. Lien

Conclusion

La route fond et le cap compas sont bien des valeurs réelles (tracé sur la carte pour la Rf et lecture d’un angle sur le compas de route pour le Cc). La route surface, le cap vrai et le cap magnétique sont des notions virtuelles sans valeurs mesurables avec un appareil.

Vent, courant, caps, vitesses et routes.

Auteur : Olivier Parodi qui nous a autorisé à le publier sur le site.
Nous avons trouvé un excellent article ( sous format PDF) sur le forum de Scannav.
Il présente les calculs de navigation sous une autre forme: les expressions mathématiques et les différentes grandeurs utilisées.
Le cap compas est donnée par
Cc ={ Rf - δ -W + arcsin( Vc/ Vs sin(Rf ¡ Zc))} mod 360º.
Lien vers Vent, courant, caps, vitesse et routes.pdf

Notion « faire valoir sa route »

La notion « Faire valoir une route », calculer le Cap compas à donner au barreur pour naviguer vers un port ou île. Elle peut être considérée comme une navigation au futurs. Rs ->Cc.

L’estime

La notion de l’estime ou la navigation dans le passé avec le problème inverse. A partir du cap tenu Cc, tracer sa route fond pour calculer sa position en fonction de tous les facteurs de sa navigation.

L’estime peut être divisée en 3 phases

Entretenir l’estime

(Dead reckoning)
Sur le livre, le navigateur note,
Le cap suivi (cap compas)
La distance parcourue (loch)
L’axe du sillage par rapport à celui du voilier si dérive due au vent ???
La dérive due au courant (documents)

Porter l’estime

Noter sur la carte la position du bateau toutes les heures en calculant la route fond à partir des ’éléments,   plus haut.

Recaler l’estime.

Détermination de sa position à partir de 3 relèvements sur 3 amers avec le compas
Détermination de sa position avec le système gonio.
Détermination de sa position à l’aide d’un sextant.
Détermination de sa position avec un GPS (coordonnées géographiques). En pratique avec un GPS, l’entretien de l’estime n’est plus nécessaire.

Page mise à jour le15 mars 2016



Site réalisé par François & Philippe Yvon © copyright 1999 - 2017 Contact
Total visiteurs : 1614285. Aujourd'hui : 257 visiteurs, connectés : 53